Fermer la navigation
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
Livré en 48h

Notre meilleure offre BlackBerry reconditionné :

-70%
BlackBerry Leap 16 Go - Noir - Débloqué
79,99€
270,00€
-70% discount
Garantie: 6 mois
Apparence: Argent
-170 gr. de gâchis électronique

Avis : BlackBerry reconditionné

«très satisfait merci»

jean pierre e. - 7/7

14/10/18

Reconditionneur: PRO PHONE

BlackBerry reconditionnés

toute la marque.

Trier par
33 produits
PRIX MAX : 0
0 0
0
  • Modèle
    • Plus
  • Taille écran (pouces)
  • Capacité de stockage (Go)
  • Réseau
  • Double Sim

170 grammes.

En achetant un BlackBerry reconditionné, vous contribuez à éviter 170 grammes de gâchis électronique. Soit l’équivalent de 85 chips Pringles. Miam.

Vous avez beaucoup scrollé...

Mais vous êtes toujours hanté par un doute ?

Bavardons

Les avis des Backers sur nos BlackBerry reconditionnés :

Léopold C. - 10/11/18

  • 6/7

Back Market toujours bien. Le produit conforme à la description (voire mieux). Excellent service client, même si un peu trop présent parfois. On pourrait diviser le nombre de mails par 2 :)

Benoit F. - 02/11/18

  • 7/7

Très bien, conforme à l'annonce.

Charlotte B. - 01/11/18

  • 7/7

.

Jonathan B. - 31/10/18

  • 6/7

satisfait car livraison rapide mais dommage qu'il n'y ai pas d'ecouteurs

Constantin R. - 30/10/18

  • 5/7

Tout s'est bien passé, pas de problème et arrivé dans les délais

mercier-kohr f. - 21/10/18

  • 7/7

service excellent et produit de premier ordre! donc a tres bientot!

« Blackberry wouhou blackberry q10 ! » chantait Michel à tue-tête dans la rue. Un homme l’interrompt. Il lui passe une main dans les cheveux. _ « C’est pas Blackberry, c’est black betty » dit l’homme d’un ton impressionnamment impressionnant. _ « Vous dites ? Blackberry z10 ? », répondit prudemment Michel. _ « Non, triple buse, Black betty. La chanson que vous chantiez. » Dit l’homme dont le côté impressionnant commençait à devenir impressionnamment impressionnant. Michel s’énerva. Il dit d’un ton calme mais un peu énervé : _ « blackberry q5, blackberry curve 8520, blackberry curve 9320, on s’en fiche, l’important c’est que si c’est du yaourt, il ne soit pas périmé ! » L’homme impressionnant partit. Il revint pour mettre une claque à Michel, qui ne s’en rendit pas compte. Cette histoire de blackberry avait bien secoué Michel, qui commençait à se demander s’il ne perdait pas la tête. Son cerveau avait adopté un mode binaire gênant pour communiquer et percevoir les signaux sociaux envoyés par ses congénères cyborgs, le problème étant que les « 1 » étaient remplacés par blackberry bold 9900 et les « 0 » par blackberry 9720 Ce n’est pas gênant quand on travaille chez Black Betty, mais Michel travaillait comme disque dur chez SFR, grâce à son cerveau qui faisait office de disque dur géant. Et perdre la tête, c’était perdre son emploi. Il supprima le cache. Ça allait mieux. Blackberry bold. C’était comme ça qu’on l’appelait depuis l’apocalypse. Michel savait cependant quelle était la terrible vérité qui habitait son être et hantait ses nuits. Son vrai nom était Blackberry Curve. Et nous ne vous raconterons pas son histoire tout de suite.