Test détaillé du Samsung Galaxy S8

Sorti en 2017, le Galaxy S8 est encore aujourd’hui un smartphone de référence. Il se classe facilement parmi les meilleurs milieux de gamme au même titre que son successeur, le Galaxy S9 ou encore le Huawei Mate 10 Pro et le One Plus 6. Avec une esthétique réussie, un écran Infinity parmi les plus beaux du marché et une interface samsung experience aboutie, ce modèle phare du géant sud-coréen est une globalement une belle réussite.

test-samsung-galaxy-s8

Série de notes globale :

Performances et autonomie 4.1/5
Ergonomie et design 5/5
Ecran et affichage 5/5
Multimédia 4.1/5
Impact écologique 2/5

Points forts et Points faibles :

Points forts :

• Une qualité de fabrication au top / Design impeccable
• Un écran de très haute qualité / Rendu des couleurs agréable
• 4 modes de performances
• Très bon appareil photo
• Très belles finitions


Points faibles :

• Autonomie moyenne
• Placement du lecteur d’empreintes digitales peu judicieux
• Un peu glissant
• Boutons physiques peu pratiques
• Assistant Bixby pas en français

Fiche technique

Dimensions 148.9 x 68.1 x 8 mm
Poids 152 g
Diagonale d'écran 5.8 pouces sans bords
Définition d'écran 2960 x 1440
DPI 571
Type d’écran Super Amoled
Processeur Exynos 8895
Système d'exploitation android 7.0 nougat
Format carte SIM Nano
Mémoire vive (RAM)  4 Go
Mémoire flash Libre 53.9 Go
Capacité de la batterie 3000 mAh

 

Des performances haut de gamme…

S’il fallait comparer le rapport qualité/prix du Samsung S8 à son successeur le S9, c’est incontestablement le S8 qui l’emporterait.
En effet, bien que le modèle date de 2017, ses performances correspondent encore aux attentes que l’on peut exiger d'un smartphone en 2020. Doté d’une puce haut de gamme Exynos 8895 dans son édition européenne et asiatique, c’est le Snapdragon 835 de Qualcom qui équipe les modèles américains. Nous ne sommes pas perdants face à ce choix puisque l’Exynos se montre un poil plus performant que la Snapdragon. En effet, lorsque la première puce dispose de huit cœurs dotés d’une fréquence de 4 Ghz pour chacun d’eux, l’autre n’en possède que 4 à 2.45 Ghz.
Équipé de 4 go de RAM et d’une capacité de 64 go de mémoire, il est possible d’étendre sa capacité de stockage jusqu’à 256 go en y insérant une carte micro SD.

Notre offre sur les Galaxy S8 reconditionnés :

…Mais une autonomie qui laisse à désirer

Avec une batterie de 3000 mAh, le smartphone peut largement tenir une journée avec une utilisation normale. Mais en activant des jeux, des applications lourdes ou des médias, l’autonomie se montrera rapidement insuffisante. Lors de différents tests en mode hors connexion et avec une luminosité d’écran réglée à 200 cd/m2, la batterie du Galaxy S8 aura tenu 8h20, ce qui est inférieur à l’autonomie du Galaxy S8 +, doté d’une batterie de 3500 mAh.
Point positif tout de même, la batterie se charge rapidement et est compatible avec la charge sans fil.

Ergonomie renouvelée, design réussi

Avec une diagonale de 6.2 pouces, le Samsung Galaxy S8 se veut facile et agréable dans sa prise en main.
Le bouton classique du milieu a disparu et Samsung mise tout sur l’affichage. Seul bémol à cette disposition, le lecteur d’empreintes digitales se retrouve à l’arrière du smartphone, juste à droite de l’appareil photo. Il est malheureusement beaucoup trop près de l’optique, ce qui peut s’avérer franchement pénible si l’on a de gros doigts, puisque l’on a vite fait d’encrasser le capteur de l’appareil.
L’appareil récupère le même scanner d’iris du Note 7 et ajoute la reconnaissance faciale grâce au capteur photo frontal. Concernant le fonctionnement du scanner d’iris, rien de nouveau. Mais pour le déverrouillage via reconnaissance faciale, celui-ci s’effectue de manière rapide et sans faille.


Les boutons physiques de volume et d’appel de l’assistant Bixby se situent sur le bord gauche du téléphone. À droite, on retrouve le bouton d’activation ou sortie de veille ainsi que l’activation de l’appareil photo qui se fait par un double clic. Globalement, le design du boîtier en lui-même est une franche réussite.


La nouvelle expérience se caractérise par deux modes veille différents. Se choisissant suivant ses envies et ses besoins, le premier se fait de manière classique. L’écran reste éteint et les notifications peuvent se reconnaitre par une alerte sonore, un clignotement de la diode de couleurs ou une vibration. L’autre mode « Always on display » offre la possibilité de laisser l’horloge affichée comme d’autres informations telles que le calendrier ou la météo et les notifications s’affichent sous forme d’icônes.
L’accès aux sous menus préférés se réalise grâce à un glissement vertical sur un écran du bureau. Plus besoin de se rendre dans les icônes dédiées !

Affichage et écran

S’imposant comme l’un des meilleurs afficheurs sur le marché actuel des smartphones, c’est l’immense écran Infinity Display qui fait la force du Samsung Galaxy S8. Avec un écran Super Amoled incurvé sur les côtés à l’instar des terminaux “Edge”, et occupant 85 % de la façade de l’appareil, il s’est rapidement glissé dans le Top 10 des écrans de smartphones déjà largement occupé par la marque sud-coréenne.
Le rendu des couleurs est impeccable et offre un bon équilibre. Hyper lumineux et de belle facture, plusieurs résolutions sont possibles : FHD ou WQHD que vous pouvez choisir en accédant aux paramètres du smartphone. Cette fonctionnalité fait partie des possibilités de la mise à jour Nougat et permet de booster l’autonomie de l’appareil. Le long écran permet également d’installer jusqu’à 25 raccourcis d’application par bureau.

Photo, Vidéo et Audio

Muni d’un seul et unique objectif de 12 mp et d’une large ouverture f /1.7, le S8 se montre hyper performant en termes de photos et de vidéos. Largement capable de filmer en 4K ou UHD mais sans les fonctions HDR, effets et suivi focus (pour cela il sera nécessaire de redescendre au format Full HD), son objectif permet d’optimiser les couleurs et niveaux de lumières pour des rendus et des clichés impeccables grâce à la technologie Dual Pixel qui permet une mise au point performante et quasi instantanée pour une prise de photos rapide.


Doté d’une interface simple à prendre en main, il est possible de faire la mise au point en sélectionnant du doigt le sujet. Pour des effets plus personnalisés, le mode Pro offre la possibilité d’affiner les options de mise au point, de balance des blancs, de vitesse d’obturation, de choix de sensibilité, etc. Les amateurs de photographie apprécieront l’expérience ! Mais le principal atout de la caméra du S8 est sa capacité à prendre des clichés en basse luminosité grâce à son ouverture large qui conserve un maximum de détails pour des photos remarquablement nettes.


Vous en avez certainement entendu parler, Bixby, l’assistant vocal de Samsung concurrent de Siri ou de Google Assistant peut se révéler utile dans l’application photo grâce à la fonctionnalité Bixby vision qui se charge d’analyser ce que vous visez avec la caméra afin d’afficher les informations relatives à l’endroit ou à l’objet. Qu’on ne se le cache pas, cela ne fonctionne hélas pas à tous les coups.

Niveau son, rien d’exceptionnel. Qu’il soit utilisé pour des vidéos ou pour des séries, il reste clair mais un peu trop faible en extérieur. Vous pourrez bien évidemment vous connecter en Bluetooth à un casque ou des écouteurs. Le Galaxy S8 permet en plus d’utiliser en simultané deux écouteurs/ enceintes Bluetooth / casques, etc. grâce sa technologie Bluetooth 5.0 (il est d’ailleurs le premier smartphone à intégrer cette nouvelle technologie). Deux personnes peuvent donc contrôler simultanément le volume de l’appareil.

Impact écologique

  • Émission de CO2 : 3.5/5

Avec 57 kg de CO2 émis par appareil produit, il se montre plutôt bon élève. En tout cas, bien mieux que l’IPhone X (79 kg) mais on l’attendait au tournant après le fiasco du Note 7… La leçon a vraisemblablement été comprise.
 

  • Consommation d’énergie : 3.5/5

On l’a vu, la batterie du S8 est plus autonome que celle de son successeur le S9 et son temps de charge est rapide avec ou sans fil mais reste tout de même assez moyenne dans l'ensemble.
 

  • Matériaux utilisés : 4/5

Le Galaxy S8 a été pensé pour pouvoir être reconditionné et recyclé avec du verre à l’avant de 0.5 T contre 0.6 pour le S9. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, ça veut dire beaucoup…

 

  • Réparabilité : 1/5

Le Galaxy S8 est difficile à réparer. Le remplacement de la batterie est compliqué et les écrans sont très longs et fastidieux à démonter. À titre de comparaison, si vous cassez l’écran de l’appareil, il vous faudra débourser la bagatelle somme de 299 euros pour le remplacer tandis que pour un iPhone 8 Apple vous facturera 200 euros environ.
 


Pour conclure rapidement, le Samsung Galaxy S8 fait incontestablement partie des grands crus de l’année 2017 et a marqué le grand retour des Galaxy S du leader sud-coréen avec tout ce qu'il fait de mieux actuellement sur le marché des smartphones Android. Absolument pas démodé, vous pouvez largement opter pour ce modèle qui reste encore 3 ans après une valeur sûre.

Par Armand, Créateur de contenu chez Back Market

Créateur de contenu chez Back Market de jour, il met les mains au clavier pour vous aider à choisir les appareils les plus adaptés à vos besoins. Dans son autre vie, il joue à l’apprenti écrivain de fiction, fait toutes sortes de sports orientaux insolites et mange des pommes.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Articles connexes :

  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche La Dépêche, Septembre 2020
  • Saint-Fargeau-Ponthierry. Le kinésithérapeute Denis Saadia part sans remplaçant. La République de Seine et Marne, Septembre 2020.
  • À Bézu-Saint-Éloi, dans l’Eure, cette habitante est la reine des meringues salées ! Paris-Normandie.fr sept 2020
  • À Crozon, le véhicule de Google Maps se fait arrêter par les gendarmes. lactu.fr sept 2020
  • Un perroquet se met à chanter comme Beyoncé. linfo.re
  • Covid 19 : un masque insolite, le siroteur, inventé pour boire facilement dans les bars. France Info, septembre 2020
  • Un singe attaque un homme après un doigt d'honneur Le Dauphiné Libéré, Août 2020
  • Nu comme un ver, il poursuit un sanglier qui lui a volé ses affaires ! Midi Libre, Août 2020
  • La sénatrice Élisabeth Doineau combat le "Mayenne Bashing" dans des clips vidéos. France Bleu, Août 2020
  • Ce pigeon breton vaut 50.000 euros France Bleu, Août 2020
  • Sans chemise, sans pantalon et... sans masque dans les rues de Bastia Corse Matin, Août 2020
  • Les Couillard de Pontivy sont-ils liés à un ancien premier ministre québécois ? Pontivy Journal, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche lejsl.fr, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche La Dépêche, Septembre 2020
  • Saint-Fargeau-Ponthierry. Le kinésithérapeute Denis Saadia part sans remplaçant. La République de Seine et Marne, Septembre 2020.
  • À Bézu-Saint-Éloi, dans l’Eure, cette habitante est la reine des meringues salées ! Paris-Normandie.fr sept 2020
  • À Crozon, le véhicule de Google Maps se fait arrêter par les gendarmes. lactu.fr sept 2020
  • Un perroquet se met à chanter comme Beyoncé. linfo.re
  • Covid 19 : un masque insolite, le siroteur, inventé pour boire facilement dans les bars. France Info, septembre 2020
  • Un singe attaque un homme après un doigt d'honneur Le Dauphiné Libéré, Août 2020
  • Nu comme un ver, il poursuit un sanglier qui lui a volé ses affaires ! Midi Libre, Août 2020
  • La sénatrice Élisabeth Doineau combat le "Mayenne Bashing" dans des clips vidéos. France Bleu, Août 2020
  • Ce pigeon breton vaut 50.000 euros France Bleu, Août 2020
  • Sans chemise, sans pantalon et... sans masque dans les rues de Bastia Corse Matin, Août 2020
  • Les Couillard de Pontivy sont-ils liés à un ancien premier ministre québécois ? Pontivy Journal, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche lejsl.fr, Août 2020