Test Samsung Galaxy s9

Avec Samsung, on a généralement le droit à une évolution majeure tous les deux ans. C’était le cas en 2017, avec le Samsung Galaxy S8. Le Galaxy S9 se contente donc de reprendre les mêmes bases : un superbe écran, un design tout aussi soigné, un appareil photo de qualité et des performances qui font tout tourner. De la même manière, le Galaxy S9+ (plus grand et muni d’un double capteur photo) est comparable au S8+. Et c’est très bien. Mais qu’on se le dise tout de suite : le S9 ne révolutionne pas l’industrie. Alors vaut-il davantage le coup qu’un Samsung S8 ou que d’autres smartphones sortis quelques mois plus tôt, comme un OnePlus 5T ou un Huawei Mate 10 Pro ? Excellente question…

test-samsung-galaxy-s9

Point forts

  • Superbe écran AMOLED, au-dessus de la concurrence.
  • Un design réussi et une très bonne prise en main.
  • De très bonnes performances.
  • Des belles photos en plein jours.
  • Des haut-parleurs stéréo.

Points moins forts

  • Une autonomie moins bonne que le Samsung S8.
  • Peu d’améliorations par rapport au S8.
  • Des photos perfectibles en basse luminosité.
  • Samsung n’est pas la marque la plus transparente sur son impact écologique.

Nos Samsung S9 reconditionnés :

Le Samsung Galaxy S9 en bref

Dimensions du téléphone : 

147,7 x 68,7 x 8,5 mm

Taille de l’écran :

5,8 pouces

Définition de l’écran : 

2960 x 1440 px

Dalle : 

OLED

Capacité de la batterie : 

3000 mAh

Format carte SIM : 

Nano

Puce mobile : 

Exynos 9810 Octa

Mémoire vive (RAM) : 

4 Go

Capacité de stockage :

64 Go

Capteur photo dorsal : 

12 Mpx

Capteur photo frontal : 

8 Mpx

Poids : 

163 g

Des performances aussi bonnes qu’on pouvait l’espérer, mais une autonomie surprenante

  • Tout roule vite et bien

Ce n’est pas très utile de le mentionner pour un téléphone haut de gamme comme celui-ci, mais ça ne fait jamais de mal : pour une utilisation standard, le Samsung Galaxy S9 est parfaitement fluide. Vous n’aurez aucun ralentissement et aucune surchauffe, peu importe les applications « basiques » que vous faites tourner. Ce n’est que sur des applications plus gourmandes (les jeux les plus récents par exemple) qu’on peut relever une légère différence de rapidité et de température avec un iPhone XS, par exemple. Mais rien de bien méchant. Disons qu’avec ce modèle, Samsung mise davantage sur l’expérience utilisateur que sur les performances brutes.   

 

  • Mais la batterie fatigue plus vite qu’avant

Une chose est sûre, l’autonomie du Galaxy S9 nous a surpris. Le S8 était déjà en retrait à sa sortie, et le S9 fait… moins bien. Si vous ne faites pas de folies avec, il dure 12 heures (donc une bonne journée d’utilisation). Dans les mêmes conditions, le Galaxy S8 tenait 15h. Alors certes, vous pouvez augmenter un peu l’autonomie en désactivant l’Always-On (cette fonctionnalité qui permet d’afficher l’heure en permanence), mais votre petit appareil restera moins autonome que ses concurrents. A titre de comparaison, le OnePlus 5T tient presque 16h et le Huawei Mate 10 Pro 16h30.

Pour recharger votre compagnon de poche, comptez entre 1h30 et 2h.

Ergonomie et design : une prise en main agréable et un look toujours aussi moderne

  • Une meilleure prise en main

Mettez un S9 à côté d’un S8 et vous aurez beaucoup de mal à les distinguer de face. Et c’est plutôt une bonne nouvelle. On retrouve le même écran de 5,8 pouces facile à utiliser d’une seule main, qui recouvre 85% de la face avant, légèrement incurvé sur les bords. Un peu moins haut et plus large (mais il faut vraiment plisser les yeux très très fort pour le remarquer), le Galaxy S9 est également un peu plus épais et plus lourd. Il est de ce fait plus facile à prendre en main et plus solide.

  • Un nouvel emplacement pour le capteur d’empreintes

Si vous le retournez, vous remarquerez le même dos en verre que sur le Samsung S8. Il n’est pas glissant, mais attention aux traces de doigts (pensez à acheter une coque). Et puis surprise ! Le lecteur d’empreinte digitale a changé d’emplacement. Il n’est plus à côté du module photo (ce n’était clairement pas le meilleur spot de l’histoire du smartphone), mais sous celui-ci. Voilà de quoi éviter les traces de doigts systématiques sur le capteur photo dorsal.

Et puis si vous n’êtes pas un fan des capteurs d’empreinte, vous pourrez déverrouiller le téléphone avec un système de reconnaissance faciale ou un scanner d’iris.

 

  • Jack le survivant

Autres bonnes nouvelles : le Galaxy S9 garde l’étanchéité IP68. Il peut donc plonger à 1,30 mètres de profondeur pendant 30 minutes. Et il garde également la prise mini jack, une espèce en voie de disparition chez les concurrents.  

Une qualité d’affichage bluffante

On retrouve la même dalle Super AMOLED de 5,8 pouces que sur le Galaxy S8. Tout est parfait. Les couleurs sont très bien rendues, l’écran est lumineux et le contenu est lisible en toute situation, même quand le téléphone est penché ou en extérieur. Certains se réjouiront de retrouver le Smart Stay, qui permet de garder l’écran allumé tant que vous le regardez. Et d’autres salueront l’apparition des Emojis AR, qui vous permettent d’animer les émotions de votre visage avec un avatar virtuel. Ne vous emballez pas trop, les fonctionnalités restent assez basiques.

La caméra mérite-t-elle toute la communication qu’elle a eue ?

  • De meilleures photos

Le Samsung Galaxy S9 arbore un unique capteur photo de 12 Mpx, contrairement au Galaxy S9+. Le rendu est très précis et la colorimétrie est meilleure, en net progrès par rapport au Galaxy S8. Surtout de jour. Fini les photos trop chaudes ou recouvertes d’un léger voile blanc. De nuit en revanche, le Galaxy S9 reste derrière certains modèles. On pense à l’iPhone XS pour la qualité de son zoom, le Google Pixel 2 XL pour son excellent traitement logiciel et même au Galaxy Note 8, truffé d’options de réglage (intensité du flou, prises simultanées, etc.).    

 

  • Des vidéos toujours au top et des « slowfies »

La vidéo est toujours excellente, proche du Galaxy S8 (UHD à 30 fps). Et vous pouvez maintenant vous filmer en slow-motion, si vous êtes dans un environnement très éclairé. Mais bon, pas sûr que cette fonctionnalité soit à elle toute seule un argument d’achat.  

 

  • Et un mode stéréo

Grande nouveauté côté multimédia : le Samsung Galaxy S9 propose un son stéréo, grâce à un haut-parleur sur la tranche inférieure du mobile et un à un deuxième en haut du smartphone (celui généralement réservé aux appels). Il y a bien une impression plus forte de spatialisation et le son est plus puissant.

Par Armand, Créateur de contenu chez Back Market

Créateur de contenu chez Back Market de jour, il met les mains au clavier pour vous aider à choisir les appareils les plus adaptés à vos besoins. Dans son autre vie, il joue à l’apprenti écrivain de fiction, fait toutes sortes de sports orientaux insolites et mange des pommes.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Articles connexes :

  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche La Dépêche, Septembre 2020
  • Saint-Fargeau-Ponthierry. Le kinésithérapeute Denis Saadia part sans remplaçant. La République de Seine et Marne, Septembre 2020.
  • À Bézu-Saint-Éloi, dans l’Eure, cette habitante est la reine des meringues salées ! Paris-Normandie.fr sept 2020
  • À Crozon, le véhicule de Google Maps se fait arrêter par les gendarmes. lactu.fr sept 2020
  • Un perroquet se met à chanter comme Beyoncé. linfo.re
  • Covid 19 : un masque insolite, le siroteur, inventé pour boire facilement dans les bars. France Info, septembre 2020
  • Un singe attaque un homme après un doigt d'honneur Le Dauphiné Libéré, Août 2020
  • Nu comme un ver, il poursuit un sanglier qui lui a volé ses affaires ! Midi Libre, Août 2020
  • La sénatrice Élisabeth Doineau combat le "Mayenne Bashing" dans des clips vidéos. France Bleu, Août 2020
  • Ce pigeon breton vaut 50.000 euros France Bleu, Août 2020
  • Sans chemise, sans pantalon et... sans masque dans les rues de Bastia Corse Matin, Août 2020
  • Les Couillard de Pontivy sont-ils liés à un ancien premier ministre québécois ? Pontivy Journal, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche lejsl.fr, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche La Dépêche, Septembre 2020
  • Saint-Fargeau-Ponthierry. Le kinésithérapeute Denis Saadia part sans remplaçant. La République de Seine et Marne, Septembre 2020.
  • À Bézu-Saint-Éloi, dans l’Eure, cette habitante est la reine des meringues salées ! Paris-Normandie.fr sept 2020
  • À Crozon, le véhicule de Google Maps se fait arrêter par les gendarmes. lactu.fr sept 2020
  • Un perroquet se met à chanter comme Beyoncé. linfo.re
  • Covid 19 : un masque insolite, le siroteur, inventé pour boire facilement dans les bars. France Info, septembre 2020
  • Un singe attaque un homme après un doigt d'honneur Le Dauphiné Libéré, Août 2020
  • Nu comme un ver, il poursuit un sanglier qui lui a volé ses affaires ! Midi Libre, Août 2020
  • La sénatrice Élisabeth Doineau combat le "Mayenne Bashing" dans des clips vidéos. France Bleu, Août 2020
  • Ce pigeon breton vaut 50.000 euros France Bleu, Août 2020
  • Sans chemise, sans pantalon et... sans masque dans les rues de Bastia Corse Matin, Août 2020
  • Les Couillard de Pontivy sont-ils liés à un ancien premier ministre québécois ? Pontivy Journal, Août 2020
  • Il cause une explosion en essayant de tuer une mouche lejsl.fr, Août 2020