Fermer la navigation
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
Livré en 48h

Notre meilleure offre iPhone SE reconditionné :

-50%
iPhone SE 64 Go - Gris Sidéral - Débloqué
192,00€
389,00€
-50% discount
Garantie: 6 mois
Apparence: Argent
-113 gr. de gâchis électronique

Avis : iPhone SE reconditionné

«Je viens de le mettre en route ! Excellent»

Fanny M. - 7/7

20/02/19

Reconditionneur: GZ BOUTIQUE

iPhone SE reconditionnés

Trier par
76 produits
PRIX MAX : 0
0 0
0
  • État
  • Capacité de stockage (Go)
  • Couleur
  • Verrouillage opérateur
  • Réseau
  • Méthodes de paiement
  • Garantie

113 grammes.

En achetant un iPhone SE reconditionné, vous contribuez à éviter 113 grammes de gâchis électronique. Soit l’équivalent de 56 chips Pringles. Miam.

Vous avez beaucoup scrollé...

Mais vous êtes toujours hanté par un doute ?

Bavardons

Les avis des Backers sur nos iPhone SE reconditionnés :

Lise C. - 17/03/19

7/7

Conforme à la description, livraison rapide

Nicolas B. - 15/03/19

7/7

Délais livraison respecté état du téléphone irréprochable j'ai fait le tour pas une rayure état neuf très content de cette ach

Mario M. - 08/03/19

6/7

1 iPhone SE 64 Go

Christine B. - 04/03/19

7/7

Livraison rapide, produit conforme. Le téléphone a simplement l’air d’avoir été utilisé quelques semaines.

Pascale B. - 03/03/19

6/7

Très bien et rapi

Mohammed O. - 03/03/19

7/7

Bien reçu au très bon état je recommande le vende

Apple ne connaît pas la fin, la faim, ni l’affin. Mais ils connaissent le monde des téléphones et ils en ont sortie un nouveau : L’iPhone SE.Pas l’iPhone 5SE ou l’iPhone 6SE, je sens que c’est encore un peu confus dans la tête de tout le monde, évidemment. Il n’y a pas de chiffre dans ce nouveau nom de nouveau smartphone. Une révolution. Niveau Design, ça reste pas transcendant, c’est le même que l’iPhone 5S, mais avec des capacités d’iPhone 6, une vraie stratégie de conquête mondiale, puisqu’il s’agit ici comme dans le cas de l’iPhone 5C, d’un téléphone à vocation plus low cost. Bon 500 balles minimum quand même. Et je la sens, cette question qui grandit au fin fond de votre esprit, devenant en vous pire qu’un urticaire mental, elle racle péniblement les parois de votre cervelle : Pourquoi n’y a t’il pas de chiffre ? On peut y voir ici deux volontés propres, immuables et non imputables à la folie. Tout d’abord la volonté, non pas d’inscrire le téléphone dans une catégorie (« iPhone 5 SE » renverrait trop au passé, « iPhone 6 SE » pousserait trop à la comparaison et à la mise en avant de la non évolution), mais dans une temporalité indéfinie. On comprend clairement la volonté d’Apple de sortir un produit hors du temps, en mode « Tu peux pas m’test », sur lequel personne n’est assez expert pour donner son avis que personne n’a, de toute façon, envie d’entendre. Alors Alphonse, tu la fermes, parce qu’on s’en fiche de tes velléités contre Apple qui n’a pas voulu réparer ton ordi que tu avais arroser de ketchup. Dingue, ça ! Allez ciao les loulous. Oui, j’avais parlé de deux volontés, mais j’ai oublié.
  • Los Angeles : il tombe dans les égouts et s’y perd pendant douze heures - La Dépêche (avril 2018)
  • Giberville : Le maire condamne les propos de Stéphane Poussier - Ouest France (mars 2018)
  • Feu de sèche-linge dans un institut de beauté à Pavilly - Tendance Ouest (avril 2018)
  • Le chanteur Julien Clerc boycotte les matches du PSG - Corse Matin (avril 2018)
  • Vienne : Il roulait à contresens ; il était alcoolisé - Dauphiné Libéré (avril 2018)
  • Strasbourg : Le gérant du Comptoir de l’or écoulait des lingots au noir - Dernières Nouvelles d’Alsace (avril 2018)
  • Los Angeles : il tombe dans les égouts et s’y perd pendant douze heures - La Dépêche (avril 2018)
  • Giberville : Le maire condamne les propos de Stéphane Poussier - Ouest France (mars 2018)
  • Feu de sèche-linge dans un institut de beauté à Pavilly - Tendance Ouest (avril 2018)
  • Le chanteur Julien Clerc boycotte les matches du PSG - Corse Matin (avril 2018)
  • Vienne : Il roulait à contresens ; il était alcoolisé - Dauphiné Libéré (avril 2018)
  • Strasbourg : Le gérant du Comptoir de l’or écoulait des lingots au noir - Dernières Nouvelles d’Alsace (avril 2018)