Fermer la navigation
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
Livré en 48h

Notre meilleure offre Téléphones vintages reconditionnés :

-66%
Samsung Solid B2100 Orange Débloqué
34,00€
100,00€
-66% discount
Garantie: 6 mois
Apparence: Argent
-102 gr. de gâchis électronique

Avis : Téléphones vintages reconditionnés

«Très contente de mon produit»

Nagema G. - 7/7

25/08/18

Reconditionneur: CHOCOPAD HD

Téléphones vintages reconditionnés

la classe à <a class="various fancybox.iframe link_2" href="https://www.youtube.com/embed/_Yn0UAbu1Mg?autoplay=1">Dallas</a>.

Trier par
218 produits
PRIX MAX : 0
0 0
0
  • Marque
    • Plus
  • Modèle
    • Plus
  • État
  • Taille écran (pouces)
  • Capacité de stockage (Go)
    • Plus
  • Réseau
  • Couleur
    • Plus

102 grammes.

En achetant un Téléphones Vintage reconditionnés, vous contribuez à éviter 102 grammes de gâchis électronique. Soit l’équivalent de 51 chips Pringles. Miam.

Vous avez beaucoup scrollé...

Mais vous êtes toujours hanté par un doute ?

Bavardons

Les avis des Backers sur nos Téléphones vintages reconditionnés :

Christine C. - 24/01/19

  • 6/7

Livraison rapide.

Marcel H. - 21/01/19

  • 7/7

que du bonheur ,livraison impeccable, mise en route sans problème, merci

laetitia m. - 21/01/19

  • 7/7

J'ai acheté ce téléphone pour ma petite cousine. Le descriptif (rayure, impacts) me laissai pensé qu'il serait bien abimé. Il est tellement en bon état, juste un coin impacté qui sous une coque ne se voie même pas, que j’hésite à lui donnée.

Matthieu D. - 21/01/19

  • 7/7

Entièrement satisfait !

LAURENCE B. - 21/01/19

  • 7/7

PRODUIT AU TOP +DELAI DE LIVRAISON IMBATTABLE . ULTRA SATISFAITE DE CETTE COMMANDE

celine m. - 20/01/19

  • 6/7

Tres bien

On les connaît bien, ces statistiques vertigineuses : 54% des propriétaires de smartphones sauveraient leur téléphone plutôt que leur chat en cas d’incendie. 57% emportent leur précieux mobile aux toilettes. Et 6 utilisateurs sur 10 s’endorment avec.

Et pourtant… Plus de 60% d’entre eux se disent « malheureux » avec leur smartphone. Ô paradoxes technologiques ! Mais Great Scott merci, on a une solution, directement inspirée par les méthodes de Marty McFly, de Back to the Future : nos téléphones reconditionnés vintage. Ces mobiles « old school », dont les fameux Nokia 3310 reconditionné, Ericsson TV28 reconditionné, ou encore le Motoral Startac 70 viennent d’un temps « que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » – pour citer Aznavour. Et ils vous garantiront une vie loin des notifications intempestives de Facebook, Twitter et autres Tinder.

Ce genre de téléphone vintage est l’occasion unique pour vous de renouer avec une vie faite d’écrans noirs et verts, de touches plastiques bien épaisses, ponctuée de bruit de clapets toniques. Oh, et rassurez vous : certes, un mobile vintage de Back Market vient tout droit du passé. Mais il a systématiquement été vérifié par l’usine, remis à neuf… et garanti 6 mois minimum !

  • Los Angeles : il tombe dans les égouts et s’y perd pendant douze heures - La Dépêche (avril 2018)
  • Giberville : Le maire condamne les propos de Stéphane Poussier - Ouest France (mars 2018)
  • Feu de sèche-linge dans un institut de beauté à Pavilly - Tendance Ouest (avril 2018)
  • Le chanteur Julien Clerc boycotte les matches du PSG - Corse Matin (avril 2018)
  • Vienne : Il roulait à contresens ; il était alcoolisé - Dauphiné Libéré (avril 2018)
  • Strasbourg : Le gérant du Comptoir de l’or écoulait des lingots au noir - Dernières Nouvelles d’Alsace (avril 2018)
  • Los Angeles : il tombe dans les égouts et s’y perd pendant douze heures - La Dépêche (avril 2018)
  • Giberville : Le maire condamne les propos de Stéphane Poussier - Ouest France (mars 2018)
  • Feu de sèche-linge dans un institut de beauté à Pavilly - Tendance Ouest (avril 2018)
  • Le chanteur Julien Clerc boycotte les matches du PSG - Corse Matin (avril 2018)
  • Vienne : Il roulait à contresens ; il était alcoolisé - Dauphiné Libéré (avril 2018)
  • Strasbourg : Le gérant du Comptoir de l’or écoulait des lingots au noir - Dernières Nouvelles d’Alsace (avril 2018)