L’impact environnemental du reconditionné.

L’impact environnemental du reconditionné.

Mis à jour le 27 juin 2023

Le reconditionné et la planète, ça donne quoi ? Moins cher que le neuf, les produits électroniques reconditionnés ont un impact clair sur nos économies. Mais désormais, on a aussi la preuve scientifique qu'ils aident à préserver notre planète.

C’est officiel : la tech reconditionnée prend soin de la planète.

Nous avons lancé Back Market avec l'intuition que les appareils reconditionnés pouvaient être meilleurs pour la planète que les neufs. Mais cela restait une intuition.

Il devenait donc essentiel d'obtenir des chiffres concrets et prouvés scientifiquement pour mener à bien notre mission.

Ni une ni deux, nous avons demandé à l’ADEME, aka l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, d'étudier de manière indépendante l'impact environnemental du reconditionné. C'est une question importante pour nous. Logique. Mais elle l’est aussi pour tous les acteurs mondiaux de cette industrie. Et c'est pour cette raison que l'ADEME a lancé la toute première étude à grande échelle sur l'impact environnemental des produits reconditionnés. (On insiste ; On a soufflé l’idée, mais cette étude n’a en aucun cas été sponsorisée par Back Market.)

L'ADEME a commencé ses recherches en 2020 avant de publier, en janvier 2022, des données préliminaires sur l'impact environnemental des smartphones reconditionnés. Sa conclusion était nette : les smartphones reconditionnés ont un impact sur l'environnement nettement inférieur à celui des appareils neufs.

Désormais, la publication du rapport complet de l'ADEME nous donne donc une vue d'ensemble de l'impact mondial des produits reconditionnés (en particulier des ordinateurs, des tablettes, des ordinateurs de bureau et des smartphones). À noter que cette étude exclut l'analyse des moniteurs, des claviers et des souris.

Table.png

Méthodologie

Le rapport 2022 de l’ADEME utilise la méthodologie d’analyse du cycle de vie” (ACV).Cette méthode permet d’évaluer l'impact environnemental d'un produit, d'un processus ou d'un service en prenant en compte toutes les étapes de sa vie. Elle est donc considérée comme une approche globale. Ici dans ce cas, la méthodologie de l'ACV a été appliquée aux ordinateurs portables, aux ordinateurs de bureau, aux smartphones et aux tablettes pour évaluer ensemble de la filière du neuf au reconditionné. 

Les facteurs évalués pour les appareils neufs :

  • Les matières premières et leur extraction

  • La production des composants

  • Le transport en amont

  • Le processus de fabrication

  • La production des emballages et des accessoires

  • La distribution

  • L'utilisation

  • La fin de vie (incinération ou mise en décharge)

Les facteurs évalués pour les appareils reconditionnés :

  • La collecte des appareils usagés

  • La fabrication des pièces détachées

  • La destruction des pièces détachées usagées

  • La production des emballages et des accessoires 

  • Livraison

Tous ces facteurs ont été évalués à l'échelle mondiale. Ce qui rend ces données valables dans le monde entier.

Indicateurs clés de performance environnementaux

Afin de mesurer l'impact du reconditionné (et de la fabrication d’appareils neufs) sur l'environnement, le rapport de l’ADEME prend en compte de nombreux indicateurs clés de performance. 

Et notamment, les 4 types d'impact environnemental suivants : 

  • L’empreinte carbone.

  • Les matières premières (des métaux extraits de la terre aux combustibles fossiles brûlés pendant le processus d'extraction).

  • La consommation d'eau.

  • La production de déchets électroniques.

Les scénarios d'utilisation

L'impact des appareils réconditionnés dépend également de la durée d'utilisation de l'appareil lors de sa “première vie” (c'est-à-dire avant son reconditionnement) et de la durée estimée de sa nouvelle vie (après son reconditionnement). 

Nous appelons cela des scénarios d'utilisation des appareils.

Généralement, le scénario d'utilisation des appareils suppose que le produit reconditionné a d’abord été acheté neuf. Puis, utilisé pendant un certain temps. Reconditionné. Et enfin, réutilisé durant un autre laps de temps.

L'étude a également supposé les moyennes suivantes :

  • Smartphones et tablettes : 3 ans d'utilisation en tant qu'appareil neuf + 2 ans d'utilisation en tant qu'appareil reconditionné.

  • Ordinateurs (portables et de bureau) : 5 ans d'utilisation en tant qu'appareil neuf + 3 ans d'utilisation en tant qu'appareil reconditionné.

Veuillez noter qu’il s’agit donc de scénarios d’utilisation “prudents”. Cela afin d’éviter le risque de surestimer les avantages environnementaux du reconditionnement.

Les scénarios de réparation

L'impact d'un appareil dépend aussi en partie des endroits où il est acheté, réparé et vendu. Par exemple, il est rare qu'un appareil soit acheté, réparé et vendu dans un même pays. Le rapport a intégré 3 scénarios, du "pire" au "meilleur" en matière d'impact environnemental : 

Si le scénario n’est pas optimisé : un appareil est acheté dans un pays, reconditionné dans un deuxième et vendu dans un troisième. Et, avec un nombre important de pièces remplacées.

Dans un scénario raisonnable : un appareil est acheté, reconditionné ou vendu dans deux pays différents, avec un nombre moyen de pièces remplacées.

Dans le meilleur des mondes : un appareil est acheté, reconditionné et vendu dans le même pays, avec un nombre moyen (ou faible) de pièces remplacées.

Pour info : le scénario intermédiaire concerne la majorité des appareils vendus sur Back Market.

Supply_Chain__Smartphone_and_tablets.png

Pour les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau, le changement du disque dur est l'action qui a le plus d'impact, car la production d'un disque dur neuf est incroyablement gourmande en ressources. Comme pour les smartphones et les tablettes, le remplacement de la batterie a également un impact considérable sur l'environnement.

Supply_Chain__Laptops_desktops.png

Tablettes et smartphones reconditionnés vs neufs

Comparons maintenant les chiffres de l’impact environnemental des smartphones reconditionnés à ceux des neufs.

Smartphone.png

Comparons maintenant les chiffres de l’impact environnemental des tablettes reconditionnés à ceux des neuves.

Tablets.png

L’impact environnemental des smartphones et des tablettes.

L'étape de reconditionnement qui a le plus d'impact sur l'environnement est le processus de reconditionnement lui-même. En effet, plus le nombre de pièces à remplacer est élevé, plus l'impact environnemental est important.

Parmi elles, les écrans et les batteries ont l'impact environnemental le plus fort. Pour les batteries, cela s'explique par le fait qu'elles nécessitent du lithium, dont le processus d’extraction est coûteux pour la planète.

Les déchets électroniques constituent un autre facteur important d'impact sur l'environnement. Lorsque les fabricants fournissent des accessoires, comme un câble de chargement, la quantité de déchets électroniques associée à la tablette ou au smartphone augmente. 

Bien qu'il existe des variations entre les différents scénarios présentés dans cet article, les smartphones et les tablettes reconditionnés auront toujours une meilleure relation avec la planète que les appareils neufs. Car même en incluant toutes ces pièces de rechange gourmandes en ressources naturelles, leur impact environnemental est considérablement réduit. Et avec 5 milliards de smartphones destinés à être jetés en 2022, nous avons déjà extrait de la planète plus de matériaux qu'il n'en faut pour reconditionner d'innombrables appareils.

Ordinateurs portables et de bureau reconditionnés vs neufs.

Regardons à présent les chiffres de l’impact environnemental des ordinateurs portables et de bureau reconditionnés par rapport à ceux de ces mêmes appareils neufs.

Laptops.png

-

Desktop.png

L’impact environnemental des ordinateurs portables et de bureau.

Comparés aux smartphones et aux tablettes, les ordinateurs portables et de bureau nécessitent souvent moins de pièces de remplacement. Mais lorsque c'est le cas, leur impact est généralement beaucoup plus important. Cela est dû à l'impact environnemental de la fabrication des disques durs. Et comme pour les smartphones et les tablettes, le remplacement de la batterie a également un impact environnemental important. En effet, la production de ces pièces est responsable de la majeure partie de l'impact environnemental d'un ordinateur portable ou de bureau neuf. Ainsi, lorsque leur reconditionnement nécessite le remplacement de ces mêmes pièces, l'impact environnemental devient alors similaire.

Si plusieurs pièces majeures sont nécessaires au cours du processus de reconditionnement (disque, écran, RAM) et que l'ordinateur est utilisé moins de 5 ans avant d'être reconditionné, les avantages environnementaux du reconditionnement sont perdus. Le disque dur est le produit de remplacement ayant l'impact le plus important pour les ordinateurs (portables), car sa production est extrêmement gourmande en ressources. Et tout comme pour les smartphones et les tablettes, le remplacement de la batterie a également un impact considérable sur l'environnement.

Toutefois, dans ces différents scénarios, il y a de quoi se réjouir : si moins de pièces de rechange sont nécessaires, ou si les pièces de rechange sont achetées d'occasion, l'impact plus positif du reconditionnement sur l'environnement est préservé.

Conclusion générale

Cet article ne manquait pas d’infos, mais on espère que cela vous a suffisamment intéressé pour arriver jusqu'ici. Les données obtenues par l'ADEME sont extrêmement encourageantes pour l'avenir des produits électroniques reconditionnés. 

Plus de doute, cette étude montre clairement que la technologie reconditionnée est généralement meilleure pour la planète que les appareils neufs. Même en remplaçant des pièces avec un impact important, la grande majorité des appareils reconditionnés auront un impact plus réduit sur l'environnement.

Et ça, c’est aussi important qu’encourageant. Car tous ces appareils ne risquent pas de disparaître du jour au lendemain. Pour travailler ou se divertir, ils font maintenant partie intégrante de notre quotidien.

Mais au lieu d’abandonner nos anciens appareils dans une décharge, on peut désormais choisir d'en tirer le meilleur parti et de donner un peu de répit.

Pour résumer :

  • Plus vous utilisez votre appareil longtemps, mieux c'est.

  • Les smartphones et les tablettes reconditionnés permettent toujours d'éviter un nombre important de dommages environnementaux par rapport à des produits neufs.

  • Les ordinateurs portables et de bureau reconditionnés permettent presque toujours d'éviter un nombre important de dommages environnementaux par rapport aux ordinateurs portables et de bureau neufs. Sauf lorsque des remplacements de pièces importantes sont nécessaires, comme les disques durs.

Amélie

Écrit par AmélieConceptrice et Rédactrice de contenus

_

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Articles connexes