Test de la Nintendo Switch OLED

Sortie en 2017 la Nintendo Switch classique a su se différencier des autres produits du marché des consoles vidéo. Elle a également su renouveler sa propre gamme en se relevant du petit échec qu'était la Wii U, celle qui l'a précédée. Vous aussi, vous avez décidé de craquer pour la dernière née de chez Nintendo. Peut-être souhaitez-vous passer de la Switch classique à la version OLED, ou peut-être découvrez-vous l'univers Switch ; quoi qu'il en soit, vous hésitez à vous offrir une Nintendo Switch OLED reconditionnée. Pour vous aider à faire votre choix, voici un test complet mené pour vous par nos experts !

test nintendo switch oled
Nintendo Switch OLED : pour qui ? pourquoi ?

Nintendo est connu depuis le lancement de la NES dans les années 80 comme le leader de la console familiale. Les consoles de la firme japonaise sont généralement proposées à des prix abordables, accompagnées d'un panel de jeux pour les grands comme pour les enfants. Un succès consolidé par des sagas comme Mario ou Zelda, qui embarquent les joueurs dans des univers tantôt ludiques, tantôt enchanteurs. Des sagas qui fonctionnent encore aujourd'hui grâce à des formules qui associent innovation et nostalgie.

Quid de la Nintendo Switch ? Version classique comme version OLED associent de nombreuses fonctionnalités qui ont tout de suite plu aux joueurs. Possibilité de jouer sur téléviseurs comme en mode nomade, de passer des Joy-con à des manettes classiques, de passer des soirées conviviales grâce à des jeux multijoueurs... La console a de quoi satisfaire toutes les envies.

La Nintendo Switch OLED, quant à elle, a vu le jour à l'automne 2021. Attendue comme une "Switch Pro", elle ne porte pas ce nom, mais propose effectivement des fonctionnalités avancées. Elle semble donc s'adresser à un public plus averti, qui souhaite bénéficier d'une qualité de jeu optimale, à la différence des plus jeunes qui cherchent principalement une console ludique, pour un divertissement sans prétention.

Alors, faut-il se jeter dessus ? La différence de prix d'une cinquantaine d'euros entre les deux consoles est-elle justifiée ?

Caractéristiques techniques

On commence par un zoom sur les capacités techniques de la toute dernière née de chez Nintendo. Car si l'on attendait une Switch "pro", pour finalement découvrir une Switch OLED, peut-on quand même apprécier des performances de haut vol comparées à celles de la version classique ?

L'écran

Allons directement dans le vif du sujet : si la Nintendo Switch OLED porte ce doux nom, c'est parce que le plus gros changement est celui de son écran ! Bien plus grand que celui de la version classique, immense par rapport à celui de la Nintendo Switch Lite, la Nintendo Switch OLED embarque un écran de 7 pouces pour une immersion totale dans ses jeux favoris en mode nomade.

Que peut-on observer d'autre ?

  • Une résolution de 1280 x 720 px
  • Framerate maximal de 60 Hz
  • Full HD
  • Technologie OLED

Finalement, pas d'innovations spectaculaires, mais il faut avouer que la technologie OLED est fort appréciable. Les noirs sont très profonds, une réactivité de l'image impressionnante, un bel équilibre des couleurs et une vraie résistance aux reflets lumineux (donc la possibilité de jouer dehors, dans son jardin, en plein été).

L'audio

Là aussi, on note des efforts non négligeables de la part de Nintendo. On observe notamment des hauts-parleurs situés sur les côtés de la console relativement plus grands que sur la version classique. Les sons sont plus puissants, plus nets.

Cependant, on ne va pas se mentir. La firme japonaise reste un peu sur ses lauriers et aurait pu proposer une qualité sonore supérieure, notamment lorsque l'on pousse les sons à leur maximum (ce qui est susceptible d'arriver en mode nomade, notamment pour du multi joueurs en soirée). Bref, un son de bonne facture, mais peut mieux faire.

L'autonomie

Pour une console qui se veut portable, c'est un point qui reste essentiel à aborder. Sur la Nintendo Switch OLED, à l'instar de la Switch classique revissée en 2019, la batterie repose sur une puce Mariko, à faible consommation. On obtient donc non seulement une autonomie agréable, mais en plus une chauffe quasiment inexistante qui rend le jeu toujours confortable.

Nintendo annonce une autonomie allant jusqu'à 9h pour les jeux les moins gourmands. À titre d'exemple, sur Zelda Breath of the Wild, un jeu complexe au design riche, on peut jouer entre 5 et 6h sans problème.

Design et Ergonomie

La Nintendo Switch OLED affiche des courbes légèrement différentes de sa grande sœur. Que faut-il en penser ?

Niveau look

La console, autrefois disponible avec un dock noir et des Joy-con colorés, débarque en OLED avec un dock et des Joy-con blancs, sobres, élégants. On s'éloigne donc du look un peu fun de la Switch pour aller vers un design un peu plus "adulte", qui se fond bien dans une décoration contemporaine.

La Switch OLED affiche également des lignes plus recourbées, que certains apprécieront, car plus modernes. Son grand écran de 7 pouces s'intègre très bien dans une console qui conserve, en réalité, les mêmes dimensions que la Switch classique, et ne pèse que 22 grammes de plus. 

  • Longueur : 13,9 mm
  • Largeur : 242 mm
  • Hauteur : 102 mm
  • Poids : 422 grammes (avec les Joy-con attachés)

Niveau prise en main

Concernant l'ergonomie, les Joy-con restent identiques à ceux de la Switch originale. Pas de changement de prise en main donc, mais quelques nouvelles fonctionnalités qui facilitent l'utilisation de la console sont à noter.

  • La béquille à l'arrière de l'écran se déploie sous plusieurs angles, ce qui permet d'incliner la console comme on le souhaite sur une table, et même de la mettre sur ses genoux sans que ce soit trop acrobatique.
  • L'arrière du dock se défait totalement, ce qui permet un meilleur accès à la connectique à l'arrière de la console.
  • D'ailleurs, on trouve maintenant un port Ethernet qui permet de jouer en ligne même lorsque le wifi est défaillant.
Expérience utilisateur

Pour les utilisateurs de la Nintendo Switch originale ou de la Switch Lite, il n'existe pas de différences notables quant à l'expérience utilisateur globale.

Pour les petits nouveaux, il faut savoir que l'interface de la Nintendo Switch OLED est extrêmement simple. Console familiale par excellence, la Switch propose de prime abord une mise en route très rapide, avec un paramétrage exécuté en quelques minutes seulement.

La navigation au sein de la console fonctionne par système de vignette, en ce qui concerne les jeux installés, puis d'icônes pour circuler entre les différents paramètres. Une icône concernant le profil de l'utilisateur permet d'accéder à ses paramètres individuels, ses archives, ses données... Et bien sûr, il est tout à fait possible de créer plusieurs profils pour plusieurs utilisateurs sur la même console.

L'espace de stockage a été doublé sur la version OLED, permettant d'atteindre les 64 Go d'espace libre sur le disque de la console, et on peut le pousser jusqu'à 2 To avec une carte SD.

Encore une fois, et peut-être davantage sur cette version un peu plus "pro" de la console, on déplore tout de même l'absence de possibilités d'exploitation multimédia (entre autres, pas d'accès à des plateformes comme YouTube ou Netflix, qui pourraient donner un aspect plus polyvalent à la Switch, d'autant plus avec ce bel et grand écran de 7 pouces). On peut se rendre sur l'E-shop, télécharger des jeux, des DLC, des gros hits comme des petits jeux indépendants. On peut également profiter de l'abonnement Nintendo pour jouer à de vieux jeux vintage sur émulateurs de NES, Nintendo 64 et même Sega Mega Drive.

Quelques jeux au rendu optimal
  • Mario Kart 8 Deluxe : un éternel basique à avoir sur sa Switch, qui est encore mieux exploité sur la Switch OLED en mode console portable grâce à son grand écran. On peut même se payer le luxe du multijoueur pendant un trajet en train.
  • Zelda: Breath Of The Wild : un must-have à redécouvrir avec la beauté des couleurs profondes de l'écran OLED.
  • Hades : un RPG rogue like qui offre une splendide plongée dans la mythologie grecque.
Voici les nôtres:
La Nintendo Switch OLED est-elle faite pour vous ?

La Nintendo Switch OLED est une console qui, pour quelques dizaines euros de plus que la Switch originale, offre une version haut de gamme, un écran aux couleurs éclatantes et aux noirs profonds, et quelques fonctionnalités sympathiques pour une expérience utilisateur un peu plus polyvalente. Nous vous conseillons donc, si vous n'avez toujours pas investi dans la Switch, de vous offrir une Nintendo Switch OLED reconditionnée pour des heures et des heures de divertissement !

Voici les nôtres:
Quelles alternatives à la Nintendo Switch OLED ?
  • La PS4
  • La Xbox One  
  • Le PC gamer, pour ceux qui préfèrent avoir accès à la blibliothèque de jeux quasi-infinie de Steam, ou qui préfèrent jouer au clavier/souris.
  • Le smartphone, pour ceux qui ont envie de jouer sans se prendre la tête, dans le métro ou n'importe où. 
armand-back-market
Par Armand, Créateur de contenu chez Back Market

Créateur de contenu chez Back Market de jour, il met les mains au clavier pour vous aider à choisir les appareils les plus adaptés à vos besoins. Dans son autre vie, il joue à l’apprenti écrivain de fiction, fait toutes sortes de sports orientaux insolites et mange des pommes.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Articles connexes :